Accéder au contenu principal

Jean-Luc Mélenchon, le candidat anti-Système adoubé par le Système



Balayez-les tous, disait Lénine...

Nous ne ferons pas l’insulte à Jean-Luc Mélenchon de penser que sa stratégie présidentielle lui est dictée par des forces supérieures. Si cet homme est resté pendant 31 ans au Parti socialiste – principalement par fidélité à François Mitterrand et à ses idées – le nouveau leader de la gauche non socialiste n’est pas un perdreau de l’année. Son revirement politique de 2005-2008, contre lui-même et contre sa campagne pour le Oui à Maastricht (sous conditions) de 1992, est plus le signe d’une lucidité tardive – Pasqua et Seguin l’ont été 20 ans avant lui – qu’un petit calcul d’apparatchik. Quitter les pantoufles de sénateur socialiste (de l’Essonne) pour prendre part à la bataille pour la défense de la souveraineté du pays, rien de plus honorable.



Cela fait donc 10 ans maintenant que Mélenchon taille sa route, hors PS, puis contre le PS, et enfin contre le Système. La question est simple : un homme, formé par le trotskisme (plus précisément à l’OCI, l’Organisation communiste internationaliste, les lambertistes, dont Jospin a fait partie), passé par le PS et la loge maçonnique du Grand Orient de France (depuis 1983), peut-il devenir un ennemi du Système et le candidat du peuple ? Ou du moins l’adversaire acharné du Système qu’il dit être ?

Mélenchon à Michel Drucker : « Oui, oui je suis en guerre contre un système. » (Vivement Dimanche, France 2, 7 novembre 2010)

Et d’abord, qu’est-ce que le Système ? C’est l’ensemble des forces médiatiques, politiques, économiques et militaires, les forces objectives du Capital dirait Karl Marx (ou Francis Cousin), forces qui concourent à la falsification de la démocratie actuelle, qui est en réalité une oligarchie. Un petit nombre de hiérarques, mélangeant capitaines d’industrie du CAC40, propriétaires des grands médias, crème du Renseignement, état-major militaire, banques d’affaires (il n’y en a pas 36), sans oublier les lobbies qui dictent leur loi et organisent la répression, voilà le Système. Un entrelacs d’intérêts qu’on appelle aussi l’État profond. Il contrôle les flux financiers, les nominations politiques (quel que soit le vote populaire), les lois, la justice et la police. Il décide aussi, accessoirement des candidats à l’élection présidentielle. Facilite le parcours des uns, obstrue celui des autres...


Si Jean-Luc Mélenchon s’attaque à la Finance – celle que dénonçait François Hollande avant de filer ventre à terre rassurer la City une fois élu – à coups d’opérations choc comme l’occupation de l’agence de notation Moody’s (opération « andouillette » en 2011), cela ne va pas jusqu’à refuser le prêt de 1 million d’euros pour lancer sa campagne en avril 2012. Si les masses ne sont pas comparables, il y a quand même le bon argent de gauche et le mauvais argent de droite !

Lire la suite sur E&R

Posts les plus consultés de ce blog

Mounir Mahjoubi invité de Zemmour et naulleau mercredi 23 mai 2018

Mounir Mahjoubi était invité de Zemmour et Naulleau mercredi 23 mai 2018... il revient sur le projet de lois sur les fakes news.







Mounir Mahjoubi vs Éric Zemmour sur les Fakes News !
par Quenel+ TV Il revenue notamment sur les « fakes news » dans le viseur du gouvernement.
Pour Eric Zemmour ce n’est qu’un pouvoir de plus donné au juge de censurer les informations qui ne plairont pas.


Les juges font de la politique et vous leur donner des moyens de le faire encore plus mais c’est normal puisque ça vas dans le sens de l’idéologie d’En marche (le parti d’Emmanuel Macron)
ça s’appelle l’inquisition » Mounir Mahjoubi le gardien des sentiments, des impressions et des volontés des personnes.

Eric Zemmour vs Omar Sy la mise en demeure d'Europe 1

Le CSA a donc expédié une mise en demeure pour Europe1 aux dires d'Eric Zemmour dans "Village médias" le 17 octobre 2017.
Lire la suite sur QNL +

Il balance des poissons vivants dans un jacuzzi #Marseillais

Pour faire une blague à une candidate de l’émission (Maéva), ses camarades Marseillais ont jeté des poissons vivants dans son jacuzzi...qnl.fr

Marlène Schiappa lit des histoires "modernes" à ses filles !

Les Lectures de Marlène Schiappa à ses filles, invitée dans Les Terriens du Dimanche l'émission de Thierry Ardisson sur C8