Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre 7, 2017

Une poupée espionne atteint à la vie privée des enfants !

Un Noël sous surveillance !
Relevé sur  www.tvlibertes.com Car très vulnérables aux piratages : Un robot et une poupée sont susceptibles d’atteinte à la vie privée des enfants.
La Commission nationale de l’informatique et des libertés, la CNIL, a mis en garde les consommateurs contre les jouets connectés.
Relevé sur www.liberation.fr«Comment s’appelle le petit de la chèvre ?» demande une petite fille blonde et souriante. «Un bébé chèvre, c’est un chevreau», réplique la poupée, également blonde et souriante dans son sweat-shirt rose. «Elle comprend et elle te répond !» annonce fièrement, sous la photo, le site web de «My Friend Cayla» («Mon amie Cayla», en VF).
Relevé sur franceinter.fr Le jouet, équipé d'un micro et d'un haut-parleur, est capable de répondre aux questions. En effet, la poupée va chercher ses réponses sur Internet. Le robot I-Que fonctionne sur le même modèle : les jouets connectés sont reliés à un téléphone ou à une tablette via une connexion bluetooth. E…

Les Éconoclastes à l’École de guerre Conférence : Le jour d’après

Conférence des Éconoclastes à l’École de guerre le 6 décembre 2017.






"Macron, visa" crient de jeunes Algériens au président français

À peine le jeune président français avait-il posé le pied sur la rue Larbi Ben Mhid lors de sa visite éclair à Alger mecredi 6 décembre 2017, que des jeunes Algériens l’accostaient en criant « Macron, visa » ! 

L’expression d’un besoin quelque peu familière et réductrice, mais qui résume bien la relation ambivalente entre les deux pays. 








La séquence du jeune homme qui interpelle le président a fait le tour du monde franco-algérien.
Le jeune Algérien : « Il faut que la France assume son passé colonial vis-à-vis de l’Algérie. »
Macron  : « Oui ça y est, ça fait longtemps qu’elle l’a assumé... Il y a des Français qui aiment encore terriblement l’Algérie, qui ont fait de belles choses, il y en a qui ont fait des choses atroces, on a cette histoire entre nous, mais moi j’en suis pas prisonnier. Mais vous, vous avez quel âge ? »
Le jeune Algérien : « J’ai 26 ans. »
Macron  : « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation ! Qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? Vous votre gé…

Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

Nouveau signal d’alignement sur la politique israélienne. Donald Trump a décidé de reconnaitre Jérusalem comme la Capitale de l’État hébreu.
Une décision qui laisse deviner de nouveaux
affrontements israélo-palestiniens.

D'après www.lemonde.fr
Dans une rupture spectaculaire avec ses prédécesseurs, Donald Trump a reconnu mercredi 6 décembre Jérusalem comme capitale d’Israël, suscitant la colère des Palestiniens et une vague de réprobation au Proche-Orient et bien au-delà.
Avec cette décision historique qui marquera son mandat, le 45e président des Etats-Unis tient l’une de ses promesses emblématiques de campagne. Mais il s’isole sur la scène internationale et prend le risque de saboter les timides espoirs de reprise des négociations, au point mort depuis trois ans.
« Nouvelle approche » américaine« L’heure est venue pour les Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Alors que les présidents précédents avaient fait cette promesse de campagne, ils ont éch…